La mytiliculture est l'art d'élever les moules. Elle se pratique là où l'on ne cultive pas les huîtres, car les unes et les autres se contrarient, ne demandent pas la même eau. Se développant naturellement sur les rochers de bord de mer, elle ont, depuis le XVème siècle, été domestiquées.

En Aunis, où les bouchots, c'est à dire des pieux plantés dans la vase, courent sur environs 650 km, la production peut atteindre 7 500 à 15 000 tonnes annuelles. Il faut dire que la culture de la moule est une spécialité de l'Aunis.

Il faut une année d'élevage pour obtenir des moules.
Le naissain (jeunes moules) est déposé dans les bouchots. Il existe trois sorte de bouchots :

1) en aval, ne se découvrant qu'aux grandes marées (le naissain)
2) en amont, près de la côte (prête pour la cueillette)
3) et à mi-chemin, se découvrant lors de marées moyennes.

Plus la moule se développe, plus le mytiliculteur (ou boucholeur) doit la placer sur des bouchots situé près de la côte.