13surg_re_chateau08La tour isolée a reçu récemment le nom de "Tour d'Hélène", en hommage à Hélène de Fonsèque, dame de Surgères et muse de Ronsard (il écrivit pour elle : "Sonnet pour Hélène").

En effet, c'est par Hélène de Fonsèque, dite Hélène de Surgères que le château et la ville gagnent les galons de la notoriété. Après une vie à la cour de France au rang de demoiselle d'honneur de Catherine de Médicis, Hélène se retire en son château de Surgères, oeuvre pour sa réhabilitation et son embellissement et y meurt en 1618.

La tour n'est qu'un vestige de l'important château de pierre qui avait été édifié au XIIème siècle. Le château était flanqué de 8 tours semblables à celle qui reste.
Les premiers seigneurs à habiter ce logis furent les Maingot, représentant des comtes de Poitiers à Surgères. Ils en devinrent plus tard les propriétaires grâce à la bienveillance d'Alliénor d'Aquitaine.