LA_ROCHELLE110Après le siège de 1628, les catholiques décidèrent de mettre un diocèse dans l'ex-ville protestante. Il lui fallait donc une cathédrale.
Jacques Gabriel fit les plans mais mourut juste avant la pose de la première pierre en 1742. Son fils, Jacques-Ange Gabriel dirigea de loin la construction.
Elle fut installée dans le grand temple protestant, détruit par un incendie, le 9 février 1687.
Le manque d'argent interrompit à plusieurs reprises la construction. Enfin, en 1784, l'évêque de Crussol d'Uzès put bénir la cathédrale et lui donner son nom.
Elle ne fut achevé qu'en 1862, à l'exception des deux tours prévues sur la façade qui n'ont jamais été construites.
A l'intérieur, les peinture de la coupole ont été réalisé par le peintre rochelais William Bouguereau au XIXe siècle.

Personnellement, j'adore ses vitraux. (voir diaporama)